Monsieur le Président, vous êtes dispensé de la déclaration de votre patrimoine !

Monsieur le Président, vous êtes dispensé de la déclaration de votre patrimoine !

M. le Président, j’ai lu avec stupéfaction et amertume votre déclaration de patrimoine qu’un organe a publié avant de revenir nous dire qu’il s’agirait plutôt de votre déclaration de  2012. J’étais abasourdi. Comment un Président d’un pays aussi pauvre que le Sénégal puisse avoir une telle fortune. Des villas, des terrains, des véhicules etc. Alors qu’on disait que le Sherif louait un appartement avant 2000 à 90 mille FCFA, moins que ce que  le pauvre journaliste que je suis paye difficilement par mois. On le sait tous, Macky n’a jamais travaillé dans le privé. C’est un vrai enfant de la République comme le disait feu Tanor Dieng. Comment a-t-il pu faire entre 2000 et 2012 pour se retrouver avec une telle fortune ?
 Soyons sérieux, messieurs et dames ! Il y a un  véritable problème de gestion dans ce pays. Nos institutions ne sont pas fortes. En dehors du Président qui ne montre pas l’exemple, il y a des directeurs généraux ou de politiciens ambulants balèzes comme des « hippopotames » alors que de petits paysans meurent de faim et certains sont aujourd’hui menacés par un capitaliste sans foi ni loi. Je n’en veux pas à Babacar Ngom Sedima. Tout cela relève de la responsabilité de l’Etat. Aujourd’hui, j’ai lu et relu la déclaration de patrimoine du président Sall avec sa belle fortune acquise entre 2000 et 2012. Osera-t-il  nous dire qu’il était aussi riche avant qu’il ne goûte aux délices du pouvoir ou a-t-il hérité de ses parents ? Si le président est assis sur cette  belle fortune, on peut comprendre que ceux qui  le suivent soient aussi riches.
C’est seulement en Afrique que l’on voit des pays paumés avec des dirigeants plus riches que ceux des pays riches. Monsieur le Président, encore une fois, laissez toute idée de déclaration de patrimoine. Vous risquerez de choquer et certains pourraient en mourir. Moi, j’ai failli m’évanouir devant une fortune  acquise en si peu de temps. Et dire que c’est  lui qui nous parlait d’une gestion sobre  et vertueuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.