Ndramé Escale : Keur Layène Sakho ne peut faire face à la mortalité maternelle et infantile

Situé dans la commune de Ndrame Escale, le village de Keur Layene Sakho a une santé chancelante. Ce qui fait que la lutte contre la mortalité maternelle et infantile est loin d’être gagnée.

Les évacuations sanitaires des patients relèvent d’un véritable casse-tête pour le personnel sanitaire. En cas d’urgence, les malades, surtout les femmes enceintes, sont évacués via les charrettes en direction de l’hôpital de Passy ou de Ndrame Escale, chef lieu de la commune.

“Le manque d’ambulance anéantit nos efforts dans la prise en charge de nos patients. L’électricité fait aussi défaut, ce qui fait que certains matériaux ne sont plus fonctionnels. Nous sommes obligés de nous rabattre sur le panneau solaire obtenu grâce au concours de l’ONG Plan international”, a indiqué Yaye Salimata Diouf, sage-femme d’État en service à la maternité de Keur Layene Sakho.

“Nous sommes obligés d’utiliser les portables ou des lampes torches lors des accouchements. Il n’y a pas d’appareil pour les échographies alors que nous polarisons 9 villages sans compter les autres hors zone. Au-delà de tous ces manquements, l’état de la route n’est pas aussi favorable dans le cadre de l’évaluation sanitaire des femmes enceintes surtout en cette période d”hivernage”, a-t-elle dénoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Kaolack :Lancement des foras de zone pour faire face les maux de la ville.
Next post Rappel à Dieu de Salif Diallo, journaliste sportif à l’APS