Mali: L’orpaillage artisanal à Massiogo (Sikasso) endommagé

Mali: L’orpaillage artisanal à Massiogo (Sikasso) endommagé

L’écologie sacrifiée à la recherche du métal précieux. 
Devenu l’un des sites d’orpaillages le plus convoité et exploité au Mali, Massiogo, un village dans la région de Sikasso accueillait dans le temps 42 nationalités dans le cadre de l’extraction minière. Cette pratique détériore chaque jour un peu plus l’environnement. 
Niché au fin fond de la 3ème région du Mali, Sikasso dans le cercle de kadiolo, cette zone aurifère est à plus de 400km de Bamako , la capitale Malienne. La terre de Massiogo à en croire « respire » l’or d’où une ruée vers cette localité.Certes, Réputé pour la richesse de son sous-sol , ce territoire souffre Cependant de la dégradation de sa nature par l’orpaillage traditionel.
La terre, le fleuve, la forêt, la faune et la flore bref l’écosystème, tous sans exception sont anéantis chaque jour les uns après les autres. Il est 13h pétante ! Le soleil est à son zénith. Oumar Traoré jeune orpailleur, frisant une vingtaine d’années excave un tunnel de puits servant à faire remonter de l’eau à la surface. << je Creuse jusqu’en profondeur pour chercher de l’eau. Celle-ci nous permet de laver les petits rochers contenant des pépites d’or. Mais avant nous déblayons quelques troncs d’arbres>> déclare l’orpailleur les yeux embués de sueur.
Les conséquences du Mercure et du Cyanure sur la nature. 
La terre, ravagée partout où l’on pourrait mettre les pieds par les anfractuosités, les cavités, les cailloux concassés, des dépôts de bourbe sortie des fausses , des résidus de liquide… se voit stériliser graduellement. Ce phénomène reconnu comme ancêstral « n’utilisait guère » dans le temps jadis des produits chimiques tels des mercures et Cyanures. Ces produits provenant du Ghana et Burkina servent à reunir les morceaux d’or en un seul, histoire d’alourdir le poids pour plus de gain. Affirme les autochtones.Prohibés par le gouvernement Malien, ces substances ont d’énormes conséquences sur la vie humaine , animale et végétale selon M. Sacko Conseiller Technique au ministère de l’environnement :<< si les résidus de ces matières atteignent le fleuve, cela occasionne la pollution de l’eau, empoisonne les poissons , et met en danger la vie de la population >>Venus de différents pays et régions, les chercheurs du métal semblent déterminés à rouler sur l’or quel que soit le prix. Et cela Malgré les répercussions sur l’environnement.

Kadi Goro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.