Kaolack/ Ndiaffate : la famine menace aux portes des ménages, les populations sollicitent la construction des magasins de stockage.

La situation alimentaire risquerait d’être plus qu’alarmante pour bon nombre de familles paysannes dans la commune de Ndiaffate, région de Kaolack à cause d’un déficit céréalier sévère consécutif aux mauvaises récoltes de cette année suite à l’ inondation des champs.  » J’avoue que l’insécurité alimentaire menace presque tout le village de Keur Yoro Soumbou à cause d’un hivernage catastrophique.

Ainsi donc, la localité rejoint la liste des zones Sénégalaise où des millions de personnes sont en situation d’urgence alimentaires.

Les populations font face à un déficit céréalier d’une rare ampleur. C’est le cas dans beaucoup de localités ( Boul Diabé, keur Samane , Bandoulou ,Thiofior, Keur Wack , Keur Soutoura et Keur Gallo etc , jadis connues pour leurs surproductions céréalières » a annoncé Saidou Diallo , chef du village de Keur Yoro Soumbou à l’occasion d’une cérémonie religieuse tenue ce dimanche.

Beaucoup de paysans dont une très grande majorité d’agriculteurs familiaux, c’est-à-dire qui cultivent dans l’unique but de pouvoir nourrir leurs familles avant de penser à commercialiser le surplus accusent un déficit céréalier criard .Certains d’entre nous vont bientôt épuisé leurs stocks de mil c’est dire qu’ils seront frappés de plein fouet par la famine et dure période de soudure aussi bien pour les hommes que le cheptel, » a t- il ajouté.

Nous avions beaucoup d’espoir qu’une solution aurait trouvé quand nous avons appris la tournée du ministre de l’agriculture dans certaines localités du pays comme quoi notre zone serait parmi les localités ciblées mais malheureusement tel n’est pas été le cas.

Nous plaidons pour la construire des magasins de stockage à travers le programme de Compétivité de agriculture et de l’élevage ( PCAE)

Un programme qui a pour objectif la promotion du SRE pour la sécurisation des stocks d’arachide et l’inclusion financière des agriculteurs; a conclu Saidou Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Goudomp: L’ ASC cité eaux et forêt finaliste du tournoi des meilleurs
Next post Kaolack : 26 lauréats primés parmi les 48 candidats par la zone 1/A de l’ODCAV