Kaolack,: Le Préfet de Kaolack interdit la marche des Karimistes.

La marche des militants du PDS partisans au fils de l’ancien Président, Karim Meissa Wade prévue, hier, vendredi après-midi à Kaolack, a été finalement interdite par le préfet de Kaolack.

Le préfet de Kaolack, Hameth Thiaw a signé un arrêté portant interdiction de la marche sur la voie publique. Ainsi, les motifs de cette interdiction sont jusqu’ici non connus. Le responsable du Pds section Kaolack de la coordination des enseignants Libéraux du Sénégal a indiqué que l’objectif de leur rencontre était simplement pour arrondir les angles avec leur leader Wade fils. Il a estimé que beaucoup de militants n’ont pas compris la posture de Karim par rapport aux accusations portées contre lui. Il a soutenu que le président de la République a fait des investigations partout dans le monde entier sans avoir aucune preuve de leurs accusations contre l’ancien ministre Karim Wade. Selon lui cette histoire des biens mal acquis était un prétexte pour écarter Karim de la scène politique. Il souligne que le plus grave c’est l’expulsion de leur leader du pays depuis plusieurs années sans que ce dernier puisse revenir au Sénégal. Ce qui est plus grave encore, Karim n’a pas les possibilités de revenir au Sénégal.
 » On ne demande pas l’autorisation de marcher mais on informe l’autorité « , a-t-il déclaré. Il estime que le préfet devrait juste leur indiquer le tronçon où ils devraient marcher. Mais, il trouve que l’interdiction de marcher est inacceptable dans un pays démocratique.  » Nous allons à nouveau introduire la lettre d’information de notre marche. Cette fois-ci, si l’autorité n’accepte pas forcément nous allons marcher . S’il veut faire plaisir à Macky Sall il n’a qu’à le faire ailleurs mais pas avec nous. Nous allons organiser la marche pour dire aux Sénégalais que Macky Sall est en train de préparer une 3 ème candidature et il y aura pas d’élections au Sénégal sans Karim Meissa Wade » a averti le responsable des Karimistes Badou Ndour.
A l’en croire, leur candidat Karim Meissa Wade n’a pas demandé une amnistie au Président Macky Sall.  » Macky Sall sait bien que ce pays ne peut emerger sans notre candidat. Qu’il sache que Karim sera candidat en 2024″, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Dakar : Des universitaires se prononcent sur l’investissement des pays post Covid- 19
Next post SEDHIOU: Les véritables raisons du suicide de la lycéenne de Bagadadji