Goudomp : Le groupe Ibara offre 3 semaines de formation à 29 jeunes de la Casamance

La formation et l’ employabilité des jeunes à travers les métiers du cinéma et de l’audiovisuel constituent le cheval de bataille du groupe Ibara. La deuxième phasede la formation a réuni à Goudomp, 29 participants venus des 3 régions administratives de la Casamance. Une initiative du groupe IBARA ciné en partenariat avec la direction cinématographique pendant 21 jours. Ils ont été capacités sur  les techniques d’ écriture du scénario et de la réalisation qui a abouti à  » Alanso « , un don de Dieu. Un film réalisé par les participants. Moussa Diop, formateur a exhorté les participants à ne pas être attentiste, à se prendre en charge car pour lui , personne ne viendra à point pour soutenir leur projet a- t- il conclu.

Cette deuxième phase de la formation s’est tenue dans un contexte d’hivernage. Beaucoup de difficultés ont été notées. C’est la raison pour laquelle Aliou Badara Diédhiou, un des membres du groupe Ibara a évoqué la question de l’ obtention d’ un site pouvant permettre le déroulement correcte de la formation. A côté de cette doléance, Monsieur Diédhiou a plaidé pour l’ acquisition d’ une fréquence fm pour la promotion de la culture dans le département de Goudomp.
Cette cérémonie de clôture a vu la présence des autorités locales, des acteurs culturels, des autorités religieuses et coutumiers et des parents des récipiendaires.
L’ adjoint au préfet de Goudomp, Baba Wilane a invité les participants à mettre en exergue ce qu’ ils ont appris. Car l’industrie cinématographique est un secteur qui est en vogue et offre beaucoup d’ opportunité à ses acteurs déclare – t – il.
Marie Thérèse Dione, cheffe de la division chargée de la formation et de la planification à la direction de la cinématographie précise que cette formation a été rendue possible grâce au fond de l’industrie cinématographique qui a été doté en 2013 à hauteur d’ 1 milliard par le chef de l’État Macky Sall Aujourd’hui on est à 2 milliards dit – elle.
Elle ajoute que la direction a été instruite pour mettre l’accent sur la formation et la professionnalisation. Mais aussi sur l’équité territoriale a t- elle indiqué.
La formation est une condition sinequanone des métiers du cinéma et de l’audiovisuel. C’est pourquoi, cette formation de Ibara va participer à l’éclosion des jeunes talents mais aussi à l’insertion des jeunes dans l’écriture du scénario et de la réalisation.

Malang MANE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post « Seydi EL Hadji Malick Sy- Un héros de la Umma »
Next post Phases départementales à Goudomp : L’ ASC Diolacounda de Goudomp sacrée championne de l’ODCAV