Goudomp le déficit de tables bancs hante le sommeil des chefs d’établissements

La plupart du personnel enseignant et administratif ont répondu présent, ce lundi 3 octobre, jour de la rentrée scolaire. Votre site d’informations lalanterne221.com a effectué le tour des établissements scolaires pour s’informer davantage de l’état des lieux.Mais une éventuelle « Oubi Tey, Jangue tey  » semble être improbable surtout au niveau de l’Ecole 1 de Goudomp. L’établissement est en plein chantier. La cour de l’école est encombrant de matériaux, les toitures sont en réhabilitation. Les enseignements apprentissage ne pourront pas être opérationnels le jeudi 6 octobre prévu pour la rentrée des élèves.

Dans les autres, établissements scolaires de la commune, le déficit en table bancs hante le sommeil des chefs d’établissement. A cela s’ajoute la sécurité des écoles, l’absence de clôture, la vétusté des salles de classe, des abris provisoires toujours existants et tant d’autres problèmes.
Il en résulte entre autres difficultés que la marie de Goudomp n’arrive toujours pas à bénéficier des fonds de dotation que le Ministère de l’Education alloue aux différentes collectivités locales, dans le cadre des compétences transférées selon Mamadou Lamine Badji alias Mini, 2 ème adjoint au maire de Goudomp.
La cartographie du système éducatif dans la commune de Goudomp présente une image peu reluisante. Le déficit de tables bancs amène les élèves à s’assoir cinq voire six.

Malang MANÉ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Casamance la Yirwaa », une plateforme au service du social
Next post Goudomp : Des rizières menacées…