Dakar : La Cap exige la libération de Pape Alé Niang

Après la marche virtuelle et un éditorial commun, la coordination des associations de presse a tenu son conseil des médias, ce mercredi, à la maison de la presse Babacar Touré. La Cap exige la libération sans condition de Pape Alé Niang, journaliste d’investigations, par ailleurs, administrateur du site Dakar matin.

Journalistes, techniciens, patrons de presse, et société civile sont tous venus pour apporter leur soutien à leur confrère détenu arbitrairement par le régime actuel de Macky Sall.

Ils ont tous arboré des brassards rouge tout en scandant le slogan  » Libérez Pape Alé Niang ». Ils qualifient l’arrestation de Pape Alé Niang d’un recul démocratique.

Un rappel a été lancé aux autorités notamment au président de la République, Macky Sall qui avait annoncé en 2015 ceci en ces termes : « Vous ne verrez jamais, pendant ma gouvernance au Sénégal, un journaliste mis en prison pour un délit de presse». A cet effet, la coordination des associations de presse ne compte pas lâcher du lest jusqu’à la libération du journaliste M. Niang.

Selon Nina penda Faye, activiste féministe, la presse sénégalaise est bâillonnée. Et si on laisse faire, ce qui est arrivé à Pape Alé Niang va arriver à un autre de la corporation, a-t-elle averti.

Une grande marche est prévue vendredi 17 novembre pour un soutien de taille à Pape

Pour rappel, le journaliste est arrêté depuis le 6 novembre puis placé sous mandat de dépôt pour entre autres recèle de documents administratifs et publication d’ informations pouvant nuire à la défense nationale.

Malang MANÉ ( Correspondant)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Contribution : Satisfecit du FMI et félicitations au Président Macky SALL pour sa vision.
Next post Kaolack : Les travailleurs du FERA réclament 06 mois d’arriérés de salaire et menacent d’aller à une vitesse supérieure