CULTURE : Aliou Sow, ministre  » Willy Boy est l’incarnation d’une grande identité qu’il a vulgarisée un peu partout « 

  1. « Conformément à la constitution qui confère au Président de la République, protecteur des arts et artistes, Aliou SOW, ministre de la Culture et du Patrimoine historique est venu à Goudomp, ce dimanche, pour présenter ses condoléances et celles du Chef de l’Etat et de l’ensemble des membres du Gouvernement à la famille éplorée de l’illustre disparu, Amadou Diallo alias Bily Boy. Il a magnifié le travail du défunt musicien.

L’émotion a atteint son comble. Malgré la canicule de fin de saison hivernale, la maison mortuaire a refusé du monde en cette cérémonie de 7 ème jour. Femmes, enfants, acteurs culturels et notabilités de Goudomp sont venus témoigner de leur sympathie à l’endroit du leader vocal du groupe Kermendeng décédé, le 26 septembre 2022. Des femmes au visage attristée, les têtes couvertes d’écharpe, signe de deuil ont salué la venue du ministre.
A en croire, Aliou SOW, le départ de Billy à ce bas monde a endeuillé tout un pays. C’est la puissance de l’artiste qui peut donner d’influence dans la société, a-t-il fait savoir. Il indique que son départ a engendré un malheur et un mal être. Car, dit-il, les gens voulaient bien rester avec lui pendant longtemps le voir rayonner encore, vivre au rythme de ses sons et de sa création.  » Quand j’ai appris son décès, immédiatement ma perception de ma mission c’est d’être aux côtés de tout le monde, de sortir du bureau et d’aller vers les populations, les acteurs culturels et les professionnels de la culture. » a déclaré le patron de la Culture.

Ce n’était pas seulement la voix de Bily Boy qui rayonnait le nom du groupe Kermendeng. À côté, il y a Tonton Jules, neveu du défunt, par ailleurs membre du groupe. Étudiant à l’université Cheikh Anta Diop, le jeune artiste va bénéficier cette année universitaire un accompagnement du ministre de la culture d’une bourse de 100 mille FCFA par mois.  » Au nom du Président de la République, j’ai également offert un appui pour la formation universitaire de 100.000 F CFA par mois pendant un an à Tonton Jules ».
Bily Boy a contribué à la vulgarisation de la culture Casamançaise au delà du Sénégal. Sa notoriété lui a permis de se hisser au firmament de la pyramide des stars planétaire. La musique de Kermendeng continue et continuera toujours à adoucir les cœurs de ses fans qui continuent toujours de pleurer le seigneur de la musique Afro bit du Balantacounda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post La Der/ FJ équipe 6 jeunes de Goudomp en matériels de maraîchage 
Next post Le ministre de la Culture promet de soutenir les acteurs culturels de Goudomp